Le jour d’avant et les jours d’après…

Lundi 16 mars, récit d’une journée particulière…
En l’espace de quelques heures, la terminologie « capital humain » dépasse la simple rhétorique universitaire pour prendre toute sa dimension.
10h30 – Nous décidons collégialement de suspendre notre activité, eu égard aux informations sanitaires et à notre situation. Une décision guidée par le bon sens. Celui de protéger nos équipes au même titre que nos propres familles.

Usine fermée, lignes ouvertes !

Si la production s’est arrêtée à Sainte-Hélène, nous assurons la continuité de service grâce au télétravail mis en place.

Prendre la mesure… et les mesures.

Aucune organisation du travail n’étant compatible avec le respect des mesures barrières préconisées par les autorités de santé, Adam prend la décision de fermer le site de Sainte-Hélène et l’atelier de Reims. La seule décision responsable et acceptable humainement pour préserver la santé des salarié.e.s

Les uns et les autres

Pour faire face à cet événement « louche » – au sens trouble et étrange – nous pouvons revoir le film de Claude Lelouch « Les uns et les autres ». Adam propose un autre scénario avec la mise en place de moyens d’information et de communication appropriés. Pour que la vie de l’entreprise continue avec les femmes et les hommes qui en sont les vecteurs. Parce que les salariés ne sont pas des figurants, mais bien des acteurs !

Engagez-vous, qu’ils disaient !

Si Astérix et Obélix n’y sont pour rien dans cette histoire (voir La Surprise de César, de René Goscinny et Albert Uderzo), les demandes de bénévolat abondent.

Reprendre… sans se méprendre

Adam réaffirme son choix : l’arrêt de son activité (voir la tribune de Jean-Charles Rinn). « C’est la seule attitude envisageable à ce jour au regard de ma responsabilité de chef d’entreprise, celle de protéger nos salariés ».

Sur un air de musique POP…

Dzii dzii ! Doiiiing ! Bababam ! Scratch scratch ! Bang bang ! Schlak ! Grat-grat ! Scritch ! Brush brush ! Chpouing ! Chtonk ! À Sainte-Hélène, la vie des ateliers est rythmée par la musique des outils en action. Scies, toupies, raboteuses, ponceuses, marteaux, perceuses s’en donnent à cœur joie ! Derrière cette partition rythmée se cache la précision des gestes, la régularité des coups, l’expérience des mains. Pour mettre en musique ce savoir-faire d’excellence, Adam est engagée dans une démarche d’amélioration continue : la méthode POP (Pilotage Opérationnel de la Performance) !

Petite par la taille, grande par le savoir-faire

Nous parlons là de l’équipe « petite série » et non de sa responsable, Valérie Delas qui, elle, mesure plus d’1,65m ! Chez Adam, cette équipe aux doigts d’or s’occupe des commandes de moins de 100 pièces et des commandes « spéciales », haut de gamme, alliant savoir-faire, innovation et minutie. Trois petites questions à la grande Valérie.

Un beau clan pas plan-plan !

La cellule « design et développement » chez Adam c’est un beau clan… pas plan-plan ! Au cœur de cette alvéole en ébullition, complémentaires et unis comme les 5 doigts de la main : Charlotte, Christelle, Juliette, Etienne et Joackim. En lien étroit avec toutes les fonctions de l’entreprise, ils donnent corps aux idées des clients. Dissection au scalpel de la cellule pour mieux comprendre son fonctionnement…  (Âmes sensibles s’abstenir !).

Tic-tac pas en toc

Le temps d’une demi-journée, Adam a ouvert ses portes à un groupe de douze cadres dirigeants de la célèbre manufacture de montres, Jaeger-LeCoultre. Au programme : une visite et des échanges de bonnes pratiques autour de la RSE.

Très Honoré

Le 16 mai, on fête les Honoré. Le 16 mai dernier, Adam a été honorée par la visite de Sandrine et Virginie, en situation de handicap et en recherche d’emploi. Grâce au DuoDay, elles ont été (très bien) accueilles chez Adam le temps d’une journée. Leurs hôtes : Olivier, employé finition et Séverine, responsable de l’administration des ventes.

Agenda

Qu’est ce qui fait rouler Adam ? 
« Le “sens”, moteur de la performance en entreprise » … tel était le thème sur lequel planchaient les acteurs du développement économique régional, réunis le 23 septembre dernier pour la journée de l’économie en Nouvelle-Aquitaine.
Silence, ça tourne ! 
Adam a eu les honneurs du journal télévisé de 20h de TF1 le 25 juin dernier.