Accueil > Actualités > savoir-faire

3 nouveaux contrats pour Adam

Adam engage de nouvelles compétences. Trois objectifs clés : répondre à l’augmentation de son activité, consolider son savoir-faire et préparer l’avenir. Trois personnes, toutes formées par l’entreprise, ont ainsi été recrutées. 45 salariés participent aujourd’hui à ce projet de développement qualitatif affirmé par l’entreprise.

Vinitech : présent !

Adam participera au Salon Vinitech, le Salon international des équipements et services dédiés notamment à la filière viti-vinicole, les 2, 3 et 4 décembre 2014 à Bordeaux. Pour la deuxième fois, elle représentera l’univers du packaging au sein du cluster Inno’Vin.

12 cachalots dans un coffret

Adam vient de réaliser un coffret haut de gamme pour Farol, une entreprise spécialisée en coutellerie marine. Toutes deux entreprises du patrimoine vivant, elles ont su allier leur savoir-faire unique et leur capacité d’innovation respectifs pour concevoir et réaliser ce packaging de luxe réservé à des séries spéciales de 12 couteaux « cachalots ».

Le fil rouge innovant

Le célèbre Pomerol, Château Clinet, a demandé à Adam de concevoir sa nouvelle ligne de packaging pour accompagner la montée en gamme de ses produits. Si le savoir-faire de l’entreprise a joué, l’innovation a primé. Adam a décliné l’identité visuelle de la marque, le fameux liseré rouge, avec une finition originale : la teinture des tranches des caisses et coffrets. Une première pour l’entreprise… et dans l’univers du packaging des vins et spiritueux !

J’aime conduire

C’est “la vie de château” tous les jours pour Denis Darrieulat, nouveau chauffeur livreur chez Adam. Ce métier, il l’exerce par choix et il l’exprime avec passion. Il aime la route, les camions, la traversée des vignes, la livraison dans les châteaux, le contact avec les clients d’Adam, l’autonomie, les moments de conduite bercés par RTL 2…

Sur-mesure pour signature haute couture

Adam vient de réaliser des caisses sur-mesure pour habiller les pièces haute couture, premiers et Grands crus de Bourgogne, de la Maison Olivier Bernstein. La quête d’excellence et l’exigence partagées par les deux hommes, Olivier Bernstein et Jean-Charles Rinn, PDG d’Adam, sont à l’origine de cette collaboration.

Thomas & Thomas

Thomas est menuisier ébéniste. Thomas est menuisier ébéniste. Après un an de formation en alternance chez Adam, l’entreprise vient d’engager Thomas. Thomas vient d’être engagé chez Adam, après un an de formation en alternance dans l’entreprise. Pas d’erreur, ils sont bien deux. Thomas Jacques est opérateur finition. Thomas Le Calvet est opérateur commande numérique. Adam renforce là sa capacité d’innovation et son expertise en matière de coffrets de luxe.

Un mariage qui fait l’effet d’une bombe

La cave suisse FIN BEC a proposé à huit graffeurs de renommée internationale de réaliser une fresque graffiti monumentale sur un mur… de caisses de vin. « The myFINBEC project » est un projet où l’art du graff urbain se marie avec celui du vin. Adam a fourni les 672 caisses en pin pour réaliser les huit œuvres dédiées aux différentes marques de vins.

Vini, Vindi, Vinci

Trois établissements d’enseignement supérieur artistique et dix entreprises partenaires ont mené de concert un travail de création sur le thème Design et Vin. Adam a été le partenaire bois identifié sur ce projet. « Les étudiants conçoivent des objets, nous mettons à leur disposition notre savoir-faire et nos moyens pour les aider à les réaliser », témoigne Anthony Dupuis, designer chez Adam.

L’excellence a un prix… et un label

Le 19 juillet 2013, Adam recevait des mains de Serge Lopez, Directeur de la Direccte Aquitaine , le label d’Etat « Entreprise du Patrimoine Vivant », en présence des arrières petits enfants de Joseph Adam, fondateur de l’entreprise en 1880, des 45 salariés et des partenaires d’Adam. Ce label reconnaît un savoir-faire d’excellence « Made in France ». Adam rejoint ainsi les 47 entreprises aquitaines et 1130 entreprises françaises du Patrimoine Vivant.

Adam capitalise… pour mieux transmettre

Et si nous proposions aux salariés de dessiner notre entreprise de demain ? Tel est le projet ambitieux initié par Jean-Charles Rinn, PDG d’Adam, et accueilli avec intérêt par les salariés. L’objectif ? valoriser et assurer la transmission des savoir-faire stratégiques de l’entreprise, identifier les dysfonctionnements, proposer et mettre en œuvre les solutions avec la participation des 45 salariés. L’objectif final est d’établir un plan de progrès pour s’avancer sur la voie de l’Iso 26000. Comment ? avec des groupes de travail participatifs sur des thématiques identifiées. Tout un programme !

Adam s’exhibe sur le toit du palais de Tokyo

Quel est le rapport entre un chou-fleur et une BMW ? Apparemment aucun. Adam a fait le rapprochement : l’entreprise vient de réaliser un panier de légumes en peuplier édité pour le lancement de la BMW électrique. Il a trouvé place au cœur du potager géant, œuvre éphémère installée pour cette occasion sur le toit du célèbre musée parisien.