Accueil > Actualités > gouvernance

C’est pour notre pomme !

Comment fédérer les salariés autour d’une action collective… et bonne pour la santé sans se prendre le chou ? Adam ne va pas vous raconter des salades, ni vous faire poireauter davantage. Quelques salariés ont lancé l’idée de faire un potager collectif autour de l’entreprise. L’idée a germé. Aujourd’hui, c’est au tour des plants de fruits et légumes.

La belle de Cadix…

… a les yeux de velours. Vous vous souvenez de cet air joyeux entonné par Luis Mariano ? De toute façon, peu importe puisque là nous allons plutôt vous parler du label égalité-diversité détenu par Adam. L’entreprise a été conviée par la Région Nouvelle-Aquitaine à partager son engagement et à témoigner de la démarche accomplie.

Adam roule avec GT Location

Quand un professionnel du packaging se rapproche d’un professionnel du transport, c’est forcément bénéfique ! Adam confie sa logistique d’expédition sur la Gironde à GT Location. Au départ, une volonté : améliorer le service client avec la garantie d’un service continu. A l’arrivée : un nouveau partenaire régional avec lequel Adam partage la logistique du transport … et les valeurs.

Adam se fait la belle…

… ou plutôt Label ! Depuis quelques jours, Adam détient le Label Egalité – Diversité. Une double reconnaissance de son engagement en matière de prévention des discriminations, d’égalité des chances et de promotion de la diversité. Un grand merci à toutes les personnes animant cette démarche et plus particulièrement au groupe de salariés mobilisés sur ce sujet.

Le Tour de France s’arrête chez Adam !

Charlotte Agnet, Compagnon du Tour de France, a été engagée en contrat de professionnalisation menuiserie chez Adam. Pendant deux ans, Charlotte a fait le tour de l’entreprise pour découvrir et se former aux métiers du bois. Aujourd’hui, elle est titularisée comme technicienne prototypiste.

Comme des rois !

Quand les salariés d’Adam rendent visite aux clients de l’entreprise, ils sont reçus comme des rois ! Pourquoi une telle initiative ? “Pour permettre aux salariés de découvrir l’univers du client, de comprendre ses contraintes et ses exigences. Pour que nos clients et nos collaborateurs se connaissent mieux”, précise Hélène Rinn, Responsable de l’amélioration continue. Visite de site, temps d’échange sur les produits Adam… et dégustation au programme.

Monteuse… pas menteuse !

Ce n’est pas un poisson : Josy Ornon est arrivée chez Adam le 1er avril… 1983. Après 34 ans de bons et loyaux services à l’atelier montage, Josy tire sa révérence pour vaquer et voguer vers d’autres destinations.

C’est louche !

… ou plutôt, on y voit double ! Mais, rassurez-vous Adam y voit très bien… et très loin aussi. En 2014, l’entreprise était retenue pour intégrer le projet de  label égalité – diversité. Aujourd’hui, elle est titulaire du label Egalité… parce que l’innovation sociale est toute aussi importante que l’innovation technologique. Pour le label Diversité, la suite en septembre !

Trophée trop bien fait

Adam remporte le Trophée des usines, avec le prix de l’initiative RSE, décerné par l’Usine Nouvelle. Belle récompense et reconnaissance du milieu industriel. A ses côtés, six autres entreprises récompensées : Bosch Mondeville, Delacre, Bic, L’Oréal, Schmidt, Pouyet 3M. Adam se retrouve ainsi seule PMI et représentante de la Nouvelle-Aquitaine.

Adam s’attelle aux ateliers

Ces derniers mois, l’entreprise a recruté quatre personnes : deux femmes et deux hommes d’âges différents. En cohérence avec la démarche engagée vers le label égalité-diversité.

Chevaliers des tables rondes

Trois communautés de dirigeants de la Nouvelle Aquitaine – ETI*/ PME / Start-Up – se sont données rendez-vous pour « agir ensemble ». Première rencontre initiée par la Région, sous l’intitulé « Les accélérateurs de l’économie régionale ». Adam a participé aux tables rondes.

2017, année POP !

Chez Adam, le désir d’amélioration continue a incité l’entreprise à mettre en place des outils de management visuel et la méthode POP (Pilotage Opérationnel de la Performance). Plusieurs mois ont été nécessaires pour les déployer dans les ateliers, aujourd’hui les décliner dans les bureaux… et mesurer les premiers effets positifs.