Accueil > Actualités > gouvernance

Plus c’est long plus c’est bon…

… enfin, pas toujours ! Dans le cas présent, pas du tout. Surtout quand le sujet concerne les demandeurs d’emploi de longue durée. Adam se mobilise pour accompagner ces personnes au chômage depuis plus d’un an vers le retour à l’emploi. L’entreprise a été choisie pour parrainer la 1ère édition d’un projet innovant du Pôle Emploi de Saint Médard.

Le beau bon beignet

« En économie, l’outil le plus puissant n’est pas l’argent, ni même l’algèbre. C’est un crayon. Parce qu’avec un crayon vous pouvez redessiner le monde ». C’est sur cette interlude que Kate Raworth, économiste et éditorialiste britannique, ouvre la théorie du “Donut” (beignet, en français). Une vision développée au fil des années dont l’objet central est de réorienter l’économie vers un modèle plus juste et durable. Adam a invité Oxfam , partisan et porteur de cette vision, à intervenir auprès de ses salariés.

J’apprends, tu apprenti(e)s, nous apprécions !

Si Adam sait innover pour se développer en toute intelligence, c’est parce qu’elle se dote de moyens, techniques mais aussi et surtout humains. 5 nouvelles recrues viennent de pousser la porte de l’entreprise, invitées par celle-ci à rejoindre l’équipe. 5 nouvelles recrues pour 5 belles missions : la digitalisation de l’atelier usinage, la maintenance industrielle, la RSE, les ressources humaines et la communication.

Ça va douiller !

Si le jeu de mots est douteux… il n’y a par contre aucun doute sur le prix de l’augmentation du coût de l’électricité. Nous nous dirigeons « gentiment » vers le doublement du prix du mégawattheure acheté. C’est une certitude. Fort de son engagement dans la voie du circuit court et écologique depuis plusieurs années, Adam réaffirme son soutien à son proche fournisseur Enercoop, la coopérative d’électricité verte, locale et citoyenne.

Quand Adam recrute…

… la démarche est forcément participative et immersive. Recruter des opérateurs et opératrices en transformation bois requiert un processus exigeant. Une exigence de rigueur pour répondre à la volonté d’Adam d’accueillir des profils qualifiés… de plus en plus rares sur ce secteur. Cette démarche a été entreprise grâce au partenariat avec Pôle Emploi.

Toujours plus !

Investir encore et toujours… et plus que jamais ! Tel est le mot d’ordre chez Adam. Une position partagée et soutenue par les institutions. Son projet d’aide en faveur des investissements de transformation vers l’industrie du futur a été retenu dans le cadre du programme France relance. Un dispositif mis en place par le gouvernement pour soutenir les entreprises et protéger les salariés, face à l’épidémie du Coronavirus.

Noces de bois

Tandis que certains se sont vus contraints de repousser (voire d’annuler) leur mariage pour cause de pandémie active, Adam et Nisa, fournisseur espagnol de panneaux de bois, ont uni leurs forces cet été : Adam détient désormais 45 % du capital du fabricant de panneaux lattés collés. Une union amicale et stratégique pour ces deux partenaires historiques.

Un papillon qui vole haut

Comment préserver notre ressource, le bois ? Quel est le rôle de l’entreprise envers l’humain ? Comment mieux faire circuler l’information et créer du lien ? Pourquoi promouvoir la RSE ? Quelle est la légitimité de l’entreprise à sensibiliser aux enjeux sociétaux ? Les salariés d’Adam se sont réunis le temps d’une journée pour cogiter et débattre ensemble de ces questions au cœur de la stratégie d’Adam. Un format inédit et riche pour imaginer collectivement l’avenir de l’entreprise, actrice de la transition écologique.

Une question de jours… et les questions de l’heure

Arrêter. Reprendre. A quel moment ? Que signifie le “bon” moment ? Quel est le bon choix ? Que privilégie-t-on, pour qui, pour quoi et au détriment de qui ou de quoi ? Difficile de trouver son chemin dans cet océan d’incertitudes dans lequel tout le monde a été plongé. Si Adam a su faire émerger ses réponses, c’est bien à l’aune du capital humain et grâce au management collectif.

Deux en un

Comment garantir l’origine et la traçabilité des matières tout en suivant une logique d’éco-certification ? Une question capitale qui anime Adam, conviée par le pôle de compétitivité Xylofutur à partager ses avancées en matière d’innovation.

Tic-tac pas en toc

Le temps d’une demi-journée, Adam a ouvert ses portes à un groupe de douze cadres dirigeants de la célèbre manufacture de montres, Jaeger-LeCoultre. Au programme : une visite et des échanges de bonnes pratiques autour de la RSE.

Très Honoré

Le 16 mai, on fête les Honoré. Le 16 mai dernier, Adam a été honorée par la visite de Sandrine et Virginie, en situation de handicap et en recherche d’emploi. Grâce au DuoDay, elles ont été (très bien) accueilles chez Adam le temps d’une journée. Leurs hôtes : Olivier, employé finition et Séverine, responsable de l’administration des ventes.