Accueil > Actualités > gouvernance

Adam volontaire

Adam s’est portée volontaire pour participer au programme Achats Responsables en Agroalimentaire (ARA), une action collective initiée par le collectif 3D et l’Afnor. Deux motifs à cet engagement coopératif : mettre en place des outils et des méthodes pour pérenniser les pratiques d’achats responsables, sensibiliser les fournisseurs et prestataires à ces pratiques. Un enjeu stratégique pour Adam… et le gouvernement.

Bonne route à l’homme volant !

Après 40 ans de chemins parcourus pour l’entreprise Adam et ses clients, Patrick Rozier prend aujourd’hui une autre route, celle de la retraite. Jean-Charles Rinn, l’ensemble des salariés et des clients historiques de l’entreprise ont tenu à marquer ce moment important pour remercier Patrick, accompagné par sa femme et ses cinq enfants.

Locale et responsable

En 2009, Adam se recentre sur une production locale. Un choix audacieux mais responsable. Jean-Charles Rinn, PDG de l’entreprise, est venu en témoigner lors du récent colloque « Localiser l’économie ». Ses arguments sont clairs : créer des échanges locaux, favoriser les circuits courts, éviter la délocalisation et pérenniser l’emploi local. Mais pas seulement…

Les salariés d’Adam ont le goût du risque… maîtrisé

Comment alléger la procédure d’inventaire et d’évaluation des risques tout en la rendant pédagogique ? En faisant preuve d’imagination et d’esprit collaboratif. Adam vient d’expérimenter une démarche innovante et participative impliquant ses 45 salariés pour mettre à jour le document unique d’évaluation des risques. Une méthode conçue et mise en œuvre par Virginie Ung, jeune ingénieure (ENSCBP).

Adam… bassadeur de la diversité

Adam a été sollicitée par le PLIE de Bordeaux Technowest pour participer aux Echos de la Diversité, un mouvement en faveur de la Lutte contre les Discriminations et la promotion de la Diversité dans l’entreprise. « La diversité est notre réalité quotidienne, à tous les niveaux, âge, sexe, handicap… Elle fait partie de notre engagement sociétal », témoigne Joackim di Dio, chargé du développement durable chez Adam.

Adam capitalise… pour mieux transmettre

Et si nous proposions aux salariés de dessiner notre entreprise de demain ? Tel est le projet ambitieux initié par Jean-Charles Rinn, PDG d’Adam, et accueilli avec intérêt par les salariés. L’objectif ? valoriser et assurer la transmission des savoir-faire stratégiques de l’entreprise, identifier les dysfonctionnements, proposer et mettre en œuvre les solutions avec la participation des 45 salariés. L’objectif final est d’établir un plan de progrès pour s’avancer sur la voie de l’Iso 26000. Comment ? avec des groupes de travail participatifs sur des thématiques identifiées. Tout un programme !

Agendas 21 pour voir plus loin

Adam est engagée dans le chantier national « Agendas 21 de demain ». Cet engagement n’est pas un hasard. Reconnue pour son ancrage territorial, l’entreprise a été sollicitée par le Conseil Général de la Gironde pour participer à la réflexion sur « l’ancrage territorial de la coresponsabilité ». L’objectif est de dessiner les futurs Agendas 21, à horizon 2033. Au programme : une mise en commun des pratiques et des visions des acteurs du territoire.

Au nom de la Loi !

La filière transformation du bois représente aujourd’hui, en Aquitaine, 11 700 établissements, 32 000 salariés et plus de 3 milliards d’euros de chiffre d’affaires . Assurer son avenir est un enjeu majeur, tant économique qu’humain. Consciente de ce double enjeu, Adam se mobilise. Souci du développement responsable oblige.

La qualité sur toute la ligne

Adam met le processus service client au cœur de son organisation. Elle crée un poste de responsable exploitation pour coordonner toute la ligne de production, de l’approvisionnement de la matière première jusqu’à la livraison client. Cette création est le fruit de la réflexion sur la GPEC, gestion prévisionnelle des emplois et des compétences, engagée par l’entreprise.

ISO 26000 : Adam s’engage et engage

Adam vient de recruter un jeune chargé de mission développement durable pour piloter la démarche ISO 26000, la norme de référence en Responsabilité Sociétale (RSE) dans laquelle l’entreprise s’engage.