Accueil > Actualités > responsabilité sociétale

Adam… bassadeur de la diversité

Adam a été sollicitée par le PLIE de Bordeaux Technowest pour participer aux Echos de la Diversité, un mouvement en faveur de la Lutte contre les Discriminations et la promotion de la Diversité dans l’entreprise. « La diversité est notre réalité quotidienne, à tous les niveaux, âge, sexe, handicap… Elle fait partie de notre engagement sociétal », témoigne Joackim di Dio, chargé du développement durable chez Adam.

C’est du luxe !

Formes de luxe, le magazine de l’emballage de luxe, interroge sur le sens du « luxe à la française » et choisit Adam pour illustrer l’engagement de certaines entreprises dans une double démarche de relocalisation de la production et d’éco-conception.

Servez- vous !

Si vous empruntez les lignes de TransGironde, vous avez certainement aperçu à l’entrée du car des présentoirs en bois réalisés par Adam. Si vous n’avez pas encore emprunté ce mode de transport ou si vous n’avez rien vu, il est encore temps.

Savoir-faire, faire et faire-savoir

Adam a été de nouveau sollicitée pour témoigner de son engagement RSE (responsabilité sociétale de l’entreprise) devant un public d’étudiants et de chefs d’entreprise (Campus de Bissy). “Notre engagement est d’œuvrer en matière de développement durable. Il est aussi de diffuser les bonnes pratiques, de sensibiliser et de faire adhérer nos parties prenantes et ceux qui feront l’entreprise de demain” évoque Jean-Charles Rinn avec conviction.

Agendas 21 pour voir plus loin

Adam est engagée dans le chantier national « Agendas 21 de demain ». Cet engagement n’est pas un hasard. Reconnue pour son ancrage territorial, l’entreprise a été sollicitée par le Conseil Général de la Gironde pour participer à la réflexion sur « l’ancrage territorial de la coresponsabilité ». L’objectif est de dessiner les futurs Agendas 21, à horizon 2033. Au programme : une mise en commun des pratiques et des visions des acteurs du territoire.

Adam donne dans le Cool !

Pour la troisième année, l’entreprise vient d’éditer un présentoir en pin des Landes certifié PEFC destiné à exposer Cool Fruits, des compotes bio en gourdes de la gamme Kalibio (Vitagermine). Cette réalisation sur-mesure est le fruit d’un savoir-faire et d’un engagement de l’entreprise en phase avec l’agriculture biologique.

Poubelles plus belles !

Les salariés d’Adam accompagnent l’entreprise sur la voie du développement durable et s’impliquent à fond. L’engagement est conjugué et partagé. L’entreprise élargit l’éventail des matières recyclées. Les salariés proposent, conçoivent et fabriquent les contenants… avec du bois récupéré sur place.

8,65 tonnes, un poids c’est tout

C’est le poids de bois donné par Adam en 2012 à l’Atelier d’éco Solidaire, une recyclerie créative aquitaine transformant les déchets en valeur. Cette action s’inscrit dans le cadre de leur partenariat engagé en 2010.

Au nom de la Loi !

La filière transformation du bois représente aujourd’hui, en Aquitaine, 11 700 établissements, 32 000 salariés et plus de 3 milliards d’euros de chiffre d’affaires . Assurer son avenir est un enjeu majeur, tant économique qu’humain. Consciente de ce double enjeu, Adam se mobilise. Souci du développement responsable oblige.

Dites 33 !

« Adam, une PME leader dans son domaine », telle est la raison qui a valu à Adam d’être sélectionnée dans le cadre de la Semaine de l’Industrie 2013. Leader français dans la conception et la réalisation de packagings bois pour l’industrie des Vins et Spiritueux, l’entreprise conçoit 100 % de ses produits en Gironde. Deux bonnes raisons !

Fournisseur responsable

Pour la deuxième année, le Château Larose Trintaudon, cru bourgeois Haut-Médoc, conviait Adam à participer à sa journée portes ouvertes. Leur engagement partagé en matière de développement durable motive cette invitation. Adam a choisi de privilégier l’approvisionnement local. La propriété suit l’entreprise sur cette voie.

Les médias en parlent

TF1, Sud-Ouest et PEFC France font écho à l’engagement d’Adam en matière de développement durable. Un triple éclairage, économique, social et environnemental, porté par trois médias.